Le Mouvement des « Gilets Jaunes » est multiple, insaisissable. Chaque souffrance, chaque colère, chaque injustice peut s’incarner sous un gilet jaune.

La famille est agressée par l’Etat. La fiscalité hyper-agressive touche en premier lieu les foyers, la vie quotidienne et les traditions familiales. En parallèle, l’Etat veut s’arroger le monopole de l’éducation des enfants.

La bioéthique est un champ dévasté. Avortement banalisé, eugénisme des handicapés, euthanasie, Vincent Lambert, Loi Taubira, PMA massifiée et GPA tolérée, extension de la PMA aux couples homosexuels… 

Les catholiques sont Français comme les autres, ils souffrent comme les autres de l’injustice et d’un pouvoir qui les méprise, 

ils sont en (sainte) colère,

Les catholiques sont gilets jaunes.

Les revendications en vidéo


L

Les fondamentaux

1. L’Etat doit être au service du bien commun et laisser les communautés s’organiser.

2. Le respect de la dignité humaine, de sa conception à sa fin naturelle, doit être sa priorité.

3. Le fruit du travail appartient au travailleur, pas à l’Etat.

4. L’Etat doit respecter la liberté des familles : l’éducation des enfants, la mobilité, l’auto défense, la gestion du foyer.

5. Toute famille doit pouvoir assurer la subsistance du foyer sans les aides sociales.

Les revendications

6. L’objection de conscience doit être un absolu : nul ne doit être contraint à pratiquer ou à financer des actes qui sont contraires à ses convictions profondes

7. Mise en place du RIC : Référendum d’Initiative Citoyenne

8. L’universalité des allocations familiales doivent être intouchables

9. Traiter en profondeur les causes des migrations

10. Fin des privilèges indus qui créent une « caste fiscale » supérieure : haut-fonctionnaires, élus, journalistes.

Commentaire (1)

  1. BRIAU

    Il serait urgent de revoir de fond en comble l’aménagement de notre territoire.

    Pour prendre un exemple, connaissant bien la Gironde, Bordeaux Métropole absorbe tout au point de mourir d’asphyxie (Rocade et ponts insuffisants) et mégalomane veut atteindre 1 million d’habitants, pendant que les villes moyennes et petites périclitent !

    A l’heure des réseaux internet, au lieu de tout regrouper dans le quartier Euratlantique, nouveau Babel, les sièges sociaux régionaux pourraient se répartir dans ces villes qui déclinent, afin de leur donner un nouvel élan.

    Quelle qualité de vie améliorée ce serait pour les habitants, les usagers et les nouveaux arrivants de ces communes : déplacements courts et en mode doux, maintient et/ou développement des services publics, des petits commerces et de l’artisanat; le développement durable et l’avenir passent par une relocalisation à taille humaine des populations et des productions.

    Cdlt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont notés : (*)

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.